Conseil Municipal – vote du budget primitif 2014

Le par

Le 10/04/14, le conseil municipal a débattu, entre autres, du budget primitif présenté par la majorité.

L’analyse du budget primitif

Malgré l’absence de commission budgétaire (du fait des élections) et la mise à disposition des 150 pages au format papier uniquement 5 jours francs avant la tenue du conseil, certains points nous sont apparus comme surprenants comme l’augmentation des coûts associés à la consommation électriques ou au réseau de chaleur urbain (+150%), l’écart entre les montants financés par la CAHB pour le futur théâtre (7M€) et les sommes effectivement provisionnées pour ce théâtre (6M€), l’augmentation de 12 % de l’éclairage public alors même que le PPP devait générer des économies d’énergie, des écarts entre les sommes allouées à certains projets et les crédits de paiement, …

Face à tant de questions « techniques », le maire a laissé la parole a ses services techniques pour justifier l’augmentation des consommations énergétiques par des « ajustements » et l’écart des crédits du pôle par des dépenses « déjà engagées ».

J’ai demandé un complément d’information par mail à l’issue du conseil et vous tiendrai au courant des « ajustements » et autres « dépenses engagées ».

Et si on remettait en cause certains partenariats de la ville?

Nous avons également souhaité remettre à l’ordre du jour la re-négociation de certains partenariats de la ville comme la halle du marché et son parking susceptible selon nous de générer d’importantes économies et donc de permettre, comme nous l’avions évoqué dans notre programme, une baisse des impôts locaux.

Le maire a proposé d’évoquer le point lors de futures séances de la commission municipale « Ressources » … Affaire à suivre donc!

Retrouvez mon intervention en séance

Sur le même thème, lire aussi :

La définition d'une DSP comme l'analyse des rapports d’activités des délégataires de DSP montrent que non! Le risque d'exploitation n'existe pas et qu'il n'y a aucune réelle exposition aux aléas
Le par
... et c'est la majorité qui le dit! Elle se rallie à notre analyse sur la halle et son parking pour mettre fin au BEA. Hélas, elle n'applique qu'une partie
Le par

Les derniers contenus multimédias