Budget 2015 : écoles retardées mais priorité réaffirmée pour Noveos et la vidéo-surveillance

1 commentaire Le par

A l’occasion du vote du budget de la commune, je ne peux que constater, comme tous les ans, la dérive du planning des programmes de la ville. Ainsi :

  • le pôle culturel, pourtant toujours annoncé pour septembre 2015, ne sera finalement terminé qu’en 2016,
  • l’école Joliot Curie, dont la restructuration devait initialement se terminer en septembre 2015 est maintenant prévue pour fin 2017,
  • la réhabilitation de l’école François Péatrik, pourtant déjà promise dans le programme municipal du maire en 2008 et dont le diagnostic avait montré l’urgence notamment liée à la présence d’amiante, est repoussée à 2020.

Par contre, la majorité municipale a programmé pour 2015 :

  • 200k€ supplémentaires d’investissements pour la vidéosurveillance (portant ainsi le coût à plus de 1.5 M€)
  • 2.9 M€ pour des acquisitions sur NOVEOS soit plus que l’augmentation des recettes fiscales liées à l’augmentation des taux des impôts locaux (2.3 M€).

Ces exemples démontrent à l’évidence que l’augmentation de la fiscalité locale (2.3M€) est une conséquence des choix du maire bien plus que de la baisse des dotations de l’état (0.9M€) ou le reste à charge pour la commune de la réforme des rythmes scolaires (0.2M€).

Retrouvez l’intégralité du compte rendu du conseil municipal du 9 avril 2015.

Afficher le commentaire

  • ''Ouvrez des écoles vous fermerez des prisons''. Le mot vidéosurveillance dans le titre de votre article associé à celui d''école m'a immédiatement fait penser à cette phrase de Victor Hugo. Bien à vous !
    par Robinhood le 07/05/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

La définition d'une DSP comme l'analyse des rapports d’activités des délégataires de DSP montrent que non! Le risque d'exploitation n'existe pas et qu'il n'y a aucune réelle exposition aux aléas
Le par
... et c'est la majorité qui le dit! Elle se rallie à notre analyse sur la halle et son parking pour mettre fin au BEA. Hélas, elle n'applique qu'une partie
Le par

Les derniers contenus multimédias